Skip to Content

Le tirage photographique argentique à l'agrandisseur

Tirage argentique à l'agrandisseur - passe vue et négatifTirage argentique à l'agrandisseur - nettoyage négatifTirage argentique à l'agrandisseur - passe vue et négatifTirage argentique à l'agrandisseur - CalageTirage argentique à l'agrandisseur - exposition et compteur

Le tirage traditionnel à l'agrandisseur est un tirage produit manuellement par le fait d'exposer à la lumiere le négatif sur une feuille de papier argentique photosensible.


Comme pour une recette de cuisine chaque tireur dispose des éléments suivants :
  • La matière première : le négatif (la pellicule, après développement), sur lequel se trouve le cliché dont on désire faire un tirage.
  • L'agrandisseur : c'est l'appareil permettant d'exposer le film sur un papier photosensible. 
  • Le papier: il existe plusieurs sortes de papier ici Jean-Yves utilise du baryté ilford warmton (ton chaud).
  • Lampe inactinique : il s'agit d'une lampe spéciale (jaune-vert ou rouge) qui diffuse une lumière dont la couleur (la gamme de longueur d'onde) n'a pas d'effet sur la surface photosensible des papiers utilisés pour le tirage noir et blanc. Sans elle, l'opérateur serait condamné à réaliser presque toutes les opérations du développement dans le noir absolu. Nous n'avons pas pu conserver les photos des étapes de bains : révélateur, d'arret et fixateur qui sont tous faits sous lumière inactinique.

Le processus de tirage

Tirage argentique à l'agrandisseur - agrandisseur

 

Les étapes de l'exposition au fixage se déroulent en chambre noire sous lumière inactinique. Après fixage seulement le tirage peut être exposé à la lumière.

L'exposition :

C'est l'étape où l'image présente sur le film est projetée sur le papier. C'est aussi l'étape où tout le sens artistique du photographe s'exprime : choix du cadrage, des masquages. Il ne faut surtout pas la réduire à une simple opération technique.
Pour qu'une exposition soit réussie, il faut considérer plusieurs facteurs :
-L'ouverture du diaphragme de l'objectif
-Le temps d'exposition
Lors de l'exposition, il est aussi possible de faire des masquages. Le principe d'un masquage est de cacher certaines zones de la photo afin de les sous-exposer, ou de surexposer les parties non cachées. En effet, il est généralement nécessaire d'exposer différemment certaines zones de l'image (« retenir » par exemple, les ombres, et exposer plus longtemps les hautes lumières) pour restituer sur le papier tous les détails enregistrés sur le film.

Révéler l'image :

Le révélateur est une solution liquide qui révèle l'image du papier photosensible.
Sortie du révélateur, l'image passe dans un bain d'arrêt acide (eau + acide acétique ou vinaigre). Il s'agit simplement d'arrêter la réaction de développement. Le bain d'arrêt est court et dure généralement quelques dizaines de secondes.

Fixer l'image :

Cette étape permet d'éliminer les grains d'argent encore sensibles (non développés) qui seraient toujours présents sur le papier.

Il est important que les feuilles ne se collent pas les unes aux autres et que le produit circule bien entre les images. Des photos qui jaunissent sont souvent le signe d'un mauvais fixage (toutefois ce jaunissement n'apparaît pas immédiatement mais plusieurs jours ou semaines après le traitement).

Lavage final :

Le lavage est important et doit être soigneux (surtout s'il s'agit de papiers barytés). Il peut se faire en cuvette (lavage par vidange) ou en cuve verticale (lavage continu). Un lavage insuffisant provoquera une dégradation lente et progressive de la photo.

Essorage et séchage :

Avant d'être séchés, les tirages doivent être essorés. La méthode la plus simple est celle d'étendre le tirage sur une plaque de verre ou de Plexiglas et de passer sur ses 2 faces une raclette, un rouleau-essoreur, un gant ou autre. Pour les papiers barytés on peut aussi utiliser une sécheuse électrique ou poser les tirages sur claies de séchage qui sèchent à température ambiante.
Après le séchage les feuilles sont placées sous presse pour retrouver une surface parfaitement plane.

Tirage argentique à l'agrandisseur - rinçage bande testTirage argentique à l'agrandisseur - comparaison tempsTirage argentique à l'agrandisseur - rinçageTirage argentique à l'agrandisseur - pose égoutteur tiragesTirage argentique à l'agrandisseur - séchage sur claieTirage argentique à l'agrandisseur - presse-pour-tirage-mise-a-part

Photographies d'Emilie Brinon-Decaux
Merci à Jean-Yves du laboratoire Arts factory