Skip to Content

Mademoiselle Kat

Artwork for sale

Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception
Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception
Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception
Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception
Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception
Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception
Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception
Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception
Mademoiselle Kat - L'Oeil ouvert - Tirages d'Art et d'Exception

Biographie

Exposition du 16 avril au 10 mai 2015. Vernissage en présence de l'artiste le jeudi 16 avril à partir de 18h. 

Interview et performance de Mademoiselle Kat le mardi 14 avril à partir de 12h à RADIOMARAIS, 60, rue Chapon 75003 PARIS

Mademoiselle Kat est une artiste connue dans le monde du street art pour avoir collé ses grandes peintures dans les rues de Paris, Londres, Bruxelles, Barcelone, Chongquin.
Formée en Arts Plastiques à l’université du Mirail de Toulouse, elle pose ses premières œuvres dans la rue dans les années 90 sur les murs de la ville rose en compagnie de sa complice Miss Van. Elle fait partie aujourd’hui de ces quelques street artistes féminines reconnues dans le milieu principalement masculin du street art.
Ses figures féminines pulpeuses, charmantes, s’inspirent des icônes telles que Bettie Page, Marilyn Monroe, Catwoman à mi-chemin entre pin-up et mangas. Artiste activiste et engagée, elle manipule les codes de la publicité et autres formes de communication pour dénoncer avec humour clichés et stéréotypes véhiculés autour de l’image de la femme, et souhaite témoigner plus largement d’une société qui s’étiole.
Elle crée autour de ses héroïnes des décors fantastiques aux couleurs flamboyantes inspirés de l’histoire de l’art, du cinéma Italien des années 50, des affiches de l’âge d’or Hollywoodien et celles du cinéma fantastique bis peuplé de crazy monsters et autres situations inquitéantes des séries Z. Ce melting pot culturel donne à ses peintures de nombreuses strates de lectures. Mademoiselle Kat a également expérimenté d’autres supports pour exprimer ses idées.
En 2013, le Centre de l’affiche de Toulouse lui a consacré une rétrospective où l’on a pu découvrir ses dessins, court-métrages, affiches de films fictifs. Dans le métro toulousain en 2014, ses affiches ont remplacé les publicités quotidiennes dans les panneaux prévus à cet effet pour le plus grand plaisir des usagers.
Ce sont ces affiches de films fictifs aux figures féminines imaginaires caractéristiques des séries B voire Z que L’œil ouvert vous convie à découvrir à partir du 16 avril à la galerie en édition limitée.