Skip to Content

Paul von Borax

Artwork for sale

La fille feuille

Polafu

Biographie

Paul von Borax débute la photo il y a longtemps... et ce qui ne devait être qu’un hobby s’est peu à peu mué en passion. Autodidacte, il aime expérimenter, tester, tenter et ses photos valent d’autant plus à ses yeux qu’il ne les doit qu’à lui-même. Il fait progressivement des découvertes et des rencontres merveilleuses qui lui donnent envie de continuer, de façonner de ses mains des lumières, des décors, des ambiances... de regarder et de donner à voir ce regard.

« Plutôt anarchique, je ne revendique pas d’acte photographique parfait, rationnel. Je travaille beaucoup dans l’improvisation, entre construit et aléatoire. Je me fie à mon intuition, à ma volonté et à mon plaisir de faire, et souvent aussi à mes rêves, dont beaucoup de mes photos sont issues.» Il aime avant tout se laisser surprendre et se laisser aller à l’instant et la singularité de chaque séance. Ses inspirations sont multiples, tableaux, situations, rencontres...

Il s’essaye au Polaroid en 2005, il était temps... et utilise de nombreux matériels, films et procédés différents. Bouillis, tachés, abandonnés, rayés, froissés, son seul but est de confectionner une ambiance que seuls les polaroids sont à même d’exprimer.

La série Polafu est réalisée avec un boitier Mamiya et dos Polaroid. La maquilleuse Anna Telia a créé avec Paul von Borax une aura de déesses à chaque modèle. Les instantanés sont ensuite passés dans différentes recettes secrètes du photographe pour que leur surface soient métamorphosées et gagnent des tons d'un autre temps. Les muses ainsi représentées plongent le spectateur dans une oeuvre érotique du début du XXème siècle.

La deuxième série présentée par la galerie L'oeil ouvert intitulée La Fille Feuille est réalisée en collaboration avec la maquilleuse artistique Anne Arnold (http://www.anne-arnold.book.fr). Dans un style plus romantique Paul von Borax recrée un univers de boudoir ultra féminin. Les prises de vue à l'Hasselblad lui permettent une image aux lumières parfaitement maîtrisées et un cadrage très intimiste.

Pour le photographe la philisophie reste la même sur toutes les séries quelques soient les techniques choisies : tout à la prise de vue. Presque aucune retouche, par choix. Photo-graphie : l’écriture de la lumière. Paul von Borax est un photographe, pas un Photoshop-graphiste. La réalité dans sa simplicité et parfois sa brutalité lui est plus belle que n’importe quel monde artificiel.

 

Expositions :

- La Fille Feuille et Polafu, galerie L'oeil ouvert, Septembre 2012

- Les fantômes de l’Atlantide, photos sous marine,  MKP, Paris,  Mai 2012
- Exposition collective aux Furieux, Paris, sur le thème « les dix ans des Furieux» Mai 2011
- Office culturel de la Grand’Place, Arras, Mars 2011
- Le Café Photo, Lille, Octobre 2010
- FEPN (festval européens de photo de nus) Arles, Mai 2010
- Expo « Polaroid », Les Furieux, Paris, Mai 2009
- « Ur Hair » , avec les équipes de coiffeurs japonais du « Yellow Cab »,  « The Castle »  Tokyo, Février 2009