Skip to Content

Blog

  • Angle de rue SF

    Bonjour à tous,

    La galerie de l'oeil ouvert démarre son blog afin de pouvoir échanger infos et idées avec tous les amateurs de photographie d'art contemporaine. Nous présentons le travail de 28 photographes, une actualité bouillonante et des expositions originales. L'ensemble des photographies sont présentées sur le site de la galerie: www.loeilouvert.com et nous souhaitons que notre espace de blog soit ouvert en complément pour raconter notre démarche dans ses questionnements, ses partis-pris artistiques, débattre avec tous ceux pour qui la photographie est aujourd'hui un art et un moyen d'expression à part entière.

    à bientôt...

  • L'exposition “Paris-Berlin, Europe – a shared look” organisée par le collectif ParisBerlin>fotogroup,
    débute le 17 mai à Yekaterinburg, Russie

    bruno dieudonne expo Yekaterinburg

    ParisBerlin>fotogroup, collectif de photographes basés à Paris et Berlin et travaillant dans des domaines complémentaires, comme la mode, le portrait ou le reportage, présente ce printemps 2008 à Yekaterinburg, Ufa, Perm, Chelyabinsk (Russie orientale) “Paris-Berlin, Europe – a shared look”.
    Exposition-projection regroupant le travail photographes francais et allemands à l´occasion de laquelle ParisBerlin>fotogroup a invité 8 photographes.

    “Paris-Berlin, Europe – a shared look”, par de simples histoires de la vie quotidienne, reflète l´ambiance de métropoles modernes – flamboyantes et contradictoires. Dans le contexte de la globalisation et de ses conséquences ; le mélange de nationalités, l´accélération de la vie, l´omniprésence de la commercialisation, que reste-t-il de l´essentiel? Les êtres humains continuent à s´aimer, à s´émerveiller, à créer – à vivre tout simplement. Les frontières ont disparu, mais le génie de la place, les particularités des villes restent. C´est une grande et rare chance de pouvoir contempler ceci dans une polyphonie de perspectives.” Ksenia Fedorova & Alisa Prunikova, commissaires de EB NCCA de Yekaterinburg.

    L´exposition présente les travaux de : Manuela Böhme, Bruno Dieudonné & Sebastian Rosenberg (ParisBerlin>fotogroup), Holger Biermann, Emile Loreaux (Picturetank), Albin Millot (Collectif Sic), Philippe Salaün, Myriam Richard (Editions Filigranes), Anne Schönharting (Ostkreuz), Nathalie Desserme and Jan Michalko (Tangophoto).

  • Dans la catégorie Multimedia Photo, Vincent Baillais est nominé pour son oeuvre

    NY photo awards

    The New York Photo Festival organise le prix New York photo awards récompensant des artistes internationaux dans 6 catégories :
    Editorial- Single and Series, Personal Work/ Unpublished/ Fine Art- Single and Series, Advertising- Single and Series, Photography Book, Multimedia- Photo and Video.
    Le jury de la catégorie Multimedia / Photo est composé de : Meredith Birkett, Snorri Bros, Greg Clayman, Lauren Greenfield, Frank Evers et Bjarke Myrthu.

    La cérémonie de remise de prix a lieu le 16 mai 2008 à New York au Dumbo près des ponts de Brooklyn et de Manhattan. Nous vous tiendront informé des résultats... Et nous souhaitons bonne chance à Vincent Baillais

  • "FUKUSA" , exposition de photographies de Xavier Alphand et Françoise André
    du 15 mai au 12 juillet
    Vernissage jeudi 15 Mai de18h à 20h
    à La piscine, Musée d'art et d'industrie André Diligent

    alphand-transphotographique08

    La piscine, Musée d'art et d'industrie présente les oeuvres de Xavier Alphand et Françoise André du 15 mai au 12 juillet 2008.

    Au Japon, le FUKUSA est un carré de soie servant de paquet cadeau. La tradition dit que l’enveloppe est aussi précieuse que le contenu. FUKUSA, c’est un jeu de scène entre Françoise André, créatrice de mode masculine délicieusement anti-conformiste et Xavier Alphand, photographe à l’esthétique résolument graphique. Une expo poétique, fantaisiste et théâtralisée.

    FUKUSA, la libre émotion de Xavier Alphand

    « La beauté d’un objet ne réside pas seulement dans ce qui peut être vu. Elle est aussi dans ce qui peut être suggéré. » extraits de Formes et Matière, les arts traditionnels du Japon, de Michaël Duun. Dans les pas de Françoise André, Xavier Alphand épouse et revisite les codes esthétiques japonais. Telles des estampes, ses photos se concentrent non sur le cadre imposé mais sur le sujet. Des motifs, des objets, des figures sans fond ni contexte, des réalités partielles, des couleurs magnifiques mais peu réalistes… N’est-ce pas en se débarrassant du superflu qu’on atteint l’essentiel ?

    La piscine

    Musée d'art et d'industrie André Diligent
    23, rue de l'espérence - Roubaix
    tel. 03 20 69 23 60

    Ouverture du mardi au jeudi de 11H à 18h, le vendredi de 11h à 20h,
    le samedi et le dimanche de13h à 18h
    Nocturne jusqu'à minuit le samedi 17 mai.

  • Mention Coup de Coeur de la Bourse du Talent #34, catégorie reportage pour le sujet de Marion Dubier Clark;: Emotions rue des Balkans

    Marion Dubier Clark rue des Balkans

    La Bourse du Talent 2008

    C'est le tremplin pour la profession. Kodak Professional, Photographie.com, Picto, Prophot et la Bibliothèque nationale de France encouragent la création photographique en instituant trois fois par an un prix par catégories. Marion Dubier Clark dans la catégorie reportage a reçu la mention Coup de coeur pour le sujet : Emotions rue des Balkans

    Entre ceux qui, croit-on, ont tout oublié d’une longue vie et ceux qui, dit-on, découvrent une à une les promesses de l’existence, qu’y a-t-il au juste ? Plutôt qu’interroger l’insondable, la Mairie de Paris a tenté de percer l’écran qui sépare les souvenirs éteints et la faim de l’éveil : une toute petite ouverture de 45 minutes hebdomadaires partagées entre les petits enfants d’une crèche et les très grandes personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ce que les mots ne peuvent pas décrire, parce que les uns ne les ont plus et les autres pas encore, Marion Dubier-Clark a tenté de le comprendre et de le transmettre par la magie de la photographie instantanée. Voici que des histoires se racontent, que des dialogues s’inventent, que la tendresse s’installe comme chez elle. De l’intimité d’une expérience qui conduira peut-être les médecins vers quelque remède, les images de Marion Dubier-Clark ont su retenir les éclats discrets d’une récréation inespérée, la douceur ineffable cette lumière qui par une autre magie, plus mystérieuse encore que la photographie, éclaire les visages qui se rapprochent et se reconnaissent sans même se connaître.

    Texte Hervé Le Goff

  • Photographies de Laurent Villeret, membre du collectif Dolce Vita.
    Exposition du 7 mars au 31 avril 2008
    Vernissage le vendredi 7 mars à partir de 19h à la galerie

     

    Nox, une nuit sur terre : 19h43, un pousse-pousse à Phnom Penh; 21h28 un regard volé dans la gare de Madras; 22h15, un musicien de rue au Mexique; 23h59, un baiser à Paris; 4h10, une dernère biere à Pékin...
     

    La nuit, les frontières s’estompent et l’espace visible s’arrête au bout de la lumière, dessinant les frontières de notre regard.

    En brouillant la carte géographique du monde, NOX invite à découvrir la Terre en noctambule, douze heures de déambulation nocturne dans un voyage imaginaire où l’heure devient le repère, la seule certitude dans un espace qui lui, reste incertain.

    Un voyage-évasion d’une nuit fictive qui nous redit que partout sur Terre, il y a une lumière au bout de la nuit.

  • Exposition collective de polaroids à la Galerie des trois pignons à Dijon dans le cadre du festival GéNéRiQ

    Barbara Bouyne festival Generiq

    L’association ArtiShow présente une exposition autour d’un objet sensible, unique, porté sur la vitesse, un médium manifeste de l’instinct créateur du 20ème siècle : le POLAROID, Instinct Créateur de l’Instantané. Babara Bouyne vous propose à l'occasion de cette exposition collective de découvrir une sélection de son univers captés à coup de polaroids.

    Galerie des 3 Pignons

    5, rue Chaudronnerie - Dijon

    Du 23 février au 8 mars 2008

  • Photographies de Doug Biggert du 11 janvier au 2 mars 2008 à la galerie l'oeil ouvert

    HitchHikers

    Pour démarrer 2008, nous avons le plaisir de vous présenter notre nouvelle exposition : Hitch-Hikers, une sélection de portraits d'auto-stoppeurs pris aux Etats-Unis par Doug Biggert.

    HitchHikers

    En 1973, Doug Biggert décide de faire le portrait des auto-stoppeurs qu'il emmène régulièrement de San Francisco à Sacramento dans sa vieille coccinelle. Trente ans durant, il fait des centaines de rencontres et accumule 450 clichés. L'oeil ouvert vous propose de découvrir son expérience photographique hors du commun !

    La soirée d'ouverture avec projections de vidéos, en présence du photographe, est organisée exceptionnellement au bar Dune le vendredi 11 janvier à partir de 19h. L'exposition se tiendra à la galerie de l'oeil ouvert dès le 11 janvier. Une séance de signatures du livre Hitch-Hikers, aux éditions Husson, de Doug Biggert aura lieu à la librairie Artazart le samedi 12 janvier à partir de 16h.

    Bar Dune : 18 avenue Claude Vellefaux, Paris 10ème, métro Colonel Fabien.
    Artazart : 83 quai de Valmy, Paris 10ème, métros République ou Jacques Bonsergent.

  • Les polaroids de Barbara Bouyne sont exposés dans le 20ème à Paris à l'atelier Martel.

    Barbara Bouyne atelier Martel

    Exposition de Barbara Bouyne à l'atelier Martel

    Décembre 2007, les polaroids de Barbara Bouyne sont exposés dans le 20ème à Paris.

    Originaux et agrandissements nous présentent le monde original et poétique de la photographe.

  • Photographies de Pascal Houdart du 17 octobre 2007 au 30 novembre 2007

    Vernissage le 18 octobre 2007 à partir de 19h

    Les songes photographiques de Pascal Houdart évoquent les mythes en tant que récits fabuleux mettant en scène les forces de la nature.

    Ces images gardent en permanence la trace fondatrice de la photographie : la lumière. Elle donne aux photographies de Pascal Houdart l’énergie et l’âme que nous retrouvons dans ces émouvantes visions façonnées de clairs-obscurs. Le cadrage souple nous emmène du plus lointain au plus près. Ainsi les trésors de ses rêveries se découvrent aux détours de chemins buissonniers échappés de la réalité. Cette exposition est organisée dans le cadre des rencontres photographiques du 10ème arrondissement.